« Priorité à l’éducation » : chiche Monsieur Moudenc !

La rentrée est un moment « phare » pour le maire de Toulouse qui, il y a quelques jours, a présenté le détail de ses actions en matière d’éducation : construction d’écoles, rénovation, recrutement d’ATSEM, modernisation de la cuisine centrale, … La communication est rodée et l’affichage se veut ambitieux.

CC-BY Gilles François

CC-BY Gilles François

Il faut certes souligner de façon positive la création de nouveaux groupes scolaires, qui sont cependant une obligation de la ville pour suivre l’évolution démographique, l’enrichissement de l’action éducative des CLAE, ou encore la modernisation de la cuisine centrale (qui était obligatoire), mais quelques points de vigilance sont à relever et certaines précisions doivent être apportées :

  • 10 écoles neuves sur le mandat : belle déclaration d’intention, espérons qu’elle soit réalité en 2020, et il faut préciser que seules 3 nouvelles écoles ont été décidées par la nouvelle équipe, les autres étaient déjà actées !
  • 100 ATSEM recrutées en 2016 : le chiffre réel est de 50 recrutements et 50 remplacements pour des départs à la retraite, ce qui couvre à peine les besoins générés par les ouvertures de classe !
  • un repas gastronomique par mois élaboré par Stéphane Tournié : si le professionnalisme de ce chef étoilé est reconnu, il s’agit avant tout pour le Maire de Toulouse de tenter de passer sous silence la mobilisation des parents d’élèves qui ont dénoncé la baisse de qualité des repas.

Mais les effets d’annonce ne feront pas oublier la réalité : depuis 2 ans la gratuité de la cantine pour les familles les plus démunies a été supprimée, les tarifs de la cantine et des CLAE ont augmenté, le budget de fonctionnement des classes a baissé, la qualité alimentaire s’est dégradée et le budget alloué au bio a été divisé de moitié (aucune mention n’a d’ailleurs été faite sur le sujet lors de la conférence de presse de rentrée, ce qui n’est pas de bonne augure).

L’éducation mérite mieux. Une municipalité se doit de relever les défis d’une politique éducative ambitieuse, qui permette l’égalité d’accès à l’école, à la cantine, aux activités périscolaires, à la culture et au sport. Il reste du chemin à parcourir.

Aux 33 664 petits Toulousains qui reprennent jeudi le chemin de l’école, je souhaite une bonne rentrée et une année pleine de réussite !

Isabelle Hardy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s