Macron président : ma réaction

Ce dimanche 7 mai, Emmanuel Macron a été élu Président de la République avec 65,1% des voix.

Je me réjouis bien entendu que les valeurs de notre République aient triomphé sur les discours nauséabonds véhiculés par le Front national.

La menace était réelle. Les Français l’ont, pour l’instant, écartée.

Pour autant, cette position ne constitue par un blanc seing au programme du nouveau Président de la République.

Les élections législatives des 11 et 18 juin prochains constitueront le « troisième tour » de ces élections. L’enjeu est essentiel. La majorité qui se dégagera à l’Assemblée nationale influera, dans un sens ou dans un autre, la politique menée par le gouvernement.

Seule une gauche forte permettra de répondre à l’urgence écologique, à l’urgence sociale, à l’urgence démocratique, aux nouveaux défis économiques engendrés par une société en pleine mutation.

Seule une gauche forte pourra faire reculer durablement l’extrême-droite et porter haut les valeurs du partage, de l’humanisme et de la tolérance.

Isabelle Hardy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s