Mes engagements

Une transition écologique volontariste et bienveillante, des services publics forts, une plus grande solidarité,  plus de moyens à l’éducation et à la culture, voilà des propositions que je défends dans cette campagne pour les élections législatives.

Pendant le débat citoyen le 29 mai à Balma

Une transition écologique volontariste et bienveillante

  • Soutenir une agriculture de proximité, développer les circuits courts et encourager l’agriculture biologique
  • Favoriser la mobilité grâce à des transports en commun plus nombreux et plus performants, en investissant notamment dans le réseau ferré
  • Aider les habitants à relever le défi climatique, en particulier pour l’isolation de leur logement et la gestion des déchets
  • Mettre en œuvre les engagements pris par la France dans le cadre de la COP 21
  • Mener un plan ambitieux pour atteindre 50% d’énergie renouvelable en France en 2025
  • Doubler le soutien engagé depuis 2012 en faveur de l’économie verte et des économies d’énergie, qui permettent des gains de pouvoir d’achat
  • Mettre en œuvre le « mix énergétique » fixé par la loi de transition énergétique

Combattre le chômage, encourager l’emploi,  investir dans le futur 

  • Développer l’accès au réseau très haut débit et à la téléphonie mobile sur l’ensemble du territoire
  • Accompagner l’économie sociale et solidaire
  • Soutenir le développement de l’artisanat et du commerce de proximité
  • Assurer une égalité salariale effective entre les femmes et les hommes dans les entreprises
  • Réserver 50% des marchés publics aux PME et TPE
  • Soutenir le grand plan d’investissement de 50 milliards d’euros voulu par le Président de la République, s’il contribue à créer des emplois
  • Mettre en place un Plan innovation et recherche destiné à l’industrie du futur, à l’agro-écologie, à l’économie de la mer, à l’économie du vieillissement
  • Revaloriser de 50 % la prime d’activité créée en 2016
  • Donner accès à l’assurance chômage pour tous
  • Etendre le Compte personnel d’activité (CPA)
  • Maintenir les droits des salariés dans le code du travail
  • Défendre le compte pénibilité et les droits de chacun à la retraite en prenant en compte les carrières longues, les périodes d’interruption professionnelle et la situation des femmes.
  • Engager la réforme du régime social des indépendants (RSI)

Donner encore plus de moyens à l’éducation et à la culture

  • Recruter de nouveaux enseignants, notamment des professeurs remplaçants et pour l’enseignement professionnel
  • Etablir un seuil maximum de 25 élèves par classe en CP-CE1-CE2 et de 12 élèves pour les 12 000 classes situées dans les territoires de l’éducation prioritaire et en Outre-Mer
  • Porter 60% d’une classe d’âge diplômée de l’enseignement supérieur dans les dix années à venir  
  • Consacrer 2% du PIB à l’enseignement supérieur
  • Investir massivement dans une formation mieux adaptée pour les jeunes et les demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés
  • Garantir le socle de 1 % du budget de l’Etat consacré à la culture
  • Créer un statut de l’artiste pour ceux qui n’ont pas accès à l’intermittence
  • Soutenir l’entreprenariat culturel et l’exportation de la culture française

Préserver notre santé et notre bien-être

  • Décréter l’urgence contre les déserts médicaux, en apportant notamment un soutien matériel et financier aux médecins qui s’installent dans les zones sous-dotées
  • Créer 1 500 maisons de santé
  • Supprimer le numerus clausus pour la formation des médecins
  • Interdire les pesticides dangereux et les perturbateurs endocriniens
  • Déclarer la souffrance au travail (burn out) grande cause nationale, en lien avec les partenaires sociaux et les acteurs de la santé

Renforcer la sécurité et conforter les moyens de la justice

  • Recruter 5 000 postes de policiers et gendarmes
  • Rétablir une police de proximité  
  • Accroître le soutien au renseignement territorial
  • Offrir une prime généralisée pour les policiers et gendarmes dans les territoires les plus sensibles
  • Poursuivre le recrutement de magistrats et greffiers
  • Donner la priorité à la justice des mineurs
  • Mener une véritable politique de réinsertion et de prévention de la récidive
  • Renforcer les moyens de contrôle des brigades financières et du Parquet national financier

Des services publics forts, une plus grande solidarité

  • Baisser l’impôt sur le revenu pour les ménages modestes et les classes moyennes
  • Ne pas supprimer l’impôt sur la fortune
  • Revaloriser le Minimum vieillesse
  • Augmenter l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA)
  • Favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, notamment grâce à un crédit d’impôt pour les travaux d’adaptation des logements
  • Augmenter le nombre de places accessibles en EHPAD, ainsi que le nombre d’aides-soignants
  • Poursuivre l’aide aux aidants et aux familles par la création d’une allocation spécifique
  • Recruter des assistants de vie scolaire auprès des élèves en situation de handicap
  • Revaloriser l’allocation adulte handicapé
  • Mieux prendre en charge l’autisme
  • Mener une politique audacieuse en matière de logements étudiants
  • Maintenir les dotations aux collectivités territoriales, afin qu’elles garantissent des services de proximité
  • Lutter contre la fermeture des services publics dans les quartiers et les communes rurales afin de garantir partout l’accès aux soins, à l’éducation, à la sécurité
  • Etablir un fonds d’aide pour la revitalisation des centres-villes et des centres-bourgs  

Une démocratie vivante

  • faire des comptes-rendus de mandat réguliers
  • associer en amont les habitants à la réflexion et à la co-construction de propositions de lois
  • organiser des cafés citoyens, des rencontres thématiques et mettre en place une  plateforme collaborative sur internet
  • Interdire plus de trois mandats successifs pour les parlementaires et les responsables d’exécutifs locaux et le cumul des mandats et des fonctions
  • Reconnaître le vote blanc
  • Etendre le droit de vote aux étrangers non communautaires lors des élections locales, qui existe déjà pour les ressortissants européens
  • Limiter l’usage du 49.3 (texte qui permet d’adopter une loi sans le vote des députés et des sénateurs) et le recours aux ordonnances
  • Encourager les propositions de loi citoyenne
  • Renforcer les droits et le rôle du Parlement
  • Interdire à un parlementaire de recruter un membre de sa famille
  • Renforcer la démocratie sociale dans l’entreprise : la moitié des membres votants dans les conseils d’entreprise pour les représentants des salariés

Une Europe plus forte, plus sociale et plus démocratique

  • Consolider le pacte de sécurité européen contre le terrorisme
  • Se mobiliser en faveur d’un plan européen d’investissement de 1000 milliards d’euros consacré à la transition écologique et à la recherche
  • Réviser la directive sur les travailleurs détachés pour lutter contre le dumping social
  • Engager l’indépendance énergétique de l’Europe
  • Lutter contre l’optimisation et l’évasion fiscales par une taxe sur les multinationales
  • Respecter les normes sanitaires, sociales, environnementales de l’Europe (refus du TAFTA, réécriture du CETA)

Si vous me faîtes confiance, je m’engage sur tous ces sujets.

IH

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s