Merci !

Je tiens à remercier toutes celles et ceux qui nous ont accompagnés et soutenus, Daniel Calas et moi, tout au long de cette formidable aventure collective qu’a été notre campagne pour les élections législatives.

MERCI à celles et ceux qui m’ont apporté leurs suffrages,

MERCI à Bernard, Denis, Frédéric, Jean-Michel, Michel B et Michel L, secrétaires de section de la 3ème circonscription de la Haute-Garonne pour leur engagement sans faille,

MERCI aux militantes et militants qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour sillonner les moindres recoins des 16 communes,

MERCI aux sympathisant-e-s, aux ami-e-s qui sont venu-e-s nombreux-e-s pour nous prêter main forte de jour comme de nuit,

MERCI à notre comité de campagne pour son investissement,

MERCI à Marion, qui a dirigé la campagne avec enthousiasme et à Philippe qui a rempli son rôle de mandataire financier avec rigueur,

MERCI à Carole Delga et Georges Méric pour leur soutien,

Et MERCI pour les nombreux messages de sympathie que vous nous avez adressés depuis le 11 juin dernier.

Nous savions dès le début de la campagne que le combat serait difficile. Nous n’imaginions pas l’ampleur de la défaite de notre famille politique sur le plan national, jusque dans nos terres historiquement à gauche. Je suis heureuse que Joël Aviragnet puisse continuer à porter nos valeurs de solidarité et de progrès à l’Assemblée Nationale et je l’assure de notre soutien plein et entier !

Mais avec un taux d’abstention de 57,4 %, les français-e-s nous ont adressé un message fort : au-delà de la remise en cause de nos partis traditionnels, et d’une aspiration au renouvellement de la vie politique et à la réforme des pratiques, c’est la démocratie qui est à bout de souffle.

L’heure est donc maintenant à la réflexion, la rénovation et la reconstruction. Il nous revient de prendre en compte les attentes et les besoins des citoyenn-e-s, d’inventer de nouvelles formes de démocratie pour co-construire les bases d’un projet écologique, démocratique, vecteur de transformation sociale.

Mais pour refonder la gauche, il faudra aussi dépasser les logiques d’appareil et s’ouvrir aux citoyenn-e-s, associations, salariés, intellectuels, syndicalistes, entrepreneurs,… dans une démarche collective et partenariale.

C’est dans cet esprit et avec cette volonté de travailler sur un projet fédérateur, porteur des valeurs humanistes de gauche, écologistes et de progrès que je m’inscrirai dans les semaines qui viennent.

IH

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s